vendredi 6 avril 2012

Développement - Une nouvelle corde à ma harpe ! *

* vous avez déjà vu des indiens en Bretagne ? par contre dans Astérix y a un barde... **

Dès le début de ma carrière sportive, je me suis orienté sur le développement des flotteurs.
Depuis quelques années, et depuis ma collaboration avec la marque hawaiienne Hot Sails Maui, je me suis penché sur les voiles, sur des programmes très particuliers en phase avec l'évolution de la pratique et des produits.
Aujourd'hui deux premiers aboutissements voient le jour, pour le Foil, et pour le Sealion !

- Tout d'abord pour le Foil, où les voiles "normales" ont très vite montré leurs limites. Ces dernière sont étudiées pour être fortement étarquées, avec une chute qui ouvre pour ne pas dire dégueule littéralement, ce qui rend l'ensemble raide en bas et souple en haut. Pour le Foil c'est l'enfer, tout ce qui balance en haut est redistribué sur le foil en bas avec un effet balancier.
Avec le designer Tom Hammerton, il a fallu créer une voile raide sur toute sa surface, qui puisse capter le moindre souffle d'air pour le transformer en vitesse en apportant la stabilité maximum au foil, comme un soutien permanent.


Ci-dessous, le premier proto Foil en 2008, et sur l'image de droite, un des derniers protos 2012









Et voici le modèle final, l'AFS 7.5
(plus de détails à venir sur le site AHDBoards)


- Pour le programme Sealion, l'idée est de toujours repousser les limites de vent au plus bas !
Sur une voile de vague classique, la notion de réglage "petit temps" ne tient pas compte des mêmes paramètres: avant naviguer en vagues dans 15 knts de vent, c'était du lightwind. Aujourd'hui on joue avec 10 knts de moins !!!
Comme pour le foil, il a fallu re-penser les choses, re-définir les besoins et les adapter en terme de profil, de chute, de surface et même de construction.
La Sealion Sail 5.8 est née !
Coupée par Jeffrey Henderson, elle est solide et légère pour débuter la planche à voile, mais en plus elle est la voile de vague la plus performante dans un secteur de vent très technique pour les meilleurs wave-riders.
Plus de détails à suivre sur le blog du Sealion ;-)


Alors je n'en démords pas, le développement est vraiment passionnant, plus que jamais quand le but ultime est mon plaisir sur l'eau !

**des fois que certains n'aient toujours pas compris: indien / arc, barde / harpe d'où Astérix...
l'expression: une nouvelle corde à son arc :-))) oui je sais......

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire